Visites

Nous vous proposons un tour des jardineries anglaises, afin de faire le point sur leur évolution durant ces 20 dernières années, de mesurer leur intérêt et leurs multiples qualités.
Nous démarrons notre tournée au coeur des Cotswolds, cette très belle région anglaise installée entre Londres et le Pays-de-Galle.

BATSFORD ARBORETUM AND GARDEN CENTER - 09/08/2019

Comme son nom l'indique, à Batsford, il s'agit bien plus d'une jardinerie et pensez n'y passer que quelques heures est illusoire. Une journée entière peut y être consacrée, sans ennui.

 

Le manoir, Néo-Tudor, et le parc, comme nous les connaissons aujourd'hui, ont été totalement redessinés par Algernon Bertram Freeman-Mitford, de 1886 à tôt dans les années 1890. Le jardin se veut naturel et paysager, les grands arbres donnent l'impression d'une forêt très estimable. L'arboretum compte 1300 espèces et variétés d'arbres, arbustes et bambous différents. Il accueille également, depuis 2002, la collection nationale des Prunus cerasifera d'ornement.

 

La jardinerie

A Batsford, c'est une allée peu habituelle qui nous accueille, un double alignement de Ginkgo biloba 'Blagon'. Cette variété dense et fastigiée est une sélection française.

   

Ceci nous amène une première réflexion: l'époque où un grand nombre de nouvelles variétés nous venaient d'Angleterre est quelque peu révolue. Il y a 20 ans, nous venions chercher dans ce pays, toutes les nouvelles variétés. Nous devions alors attendre quelques années avant de les voir chez les pépiniéristes continentaux. Aujourd'hui la tendance s'est plutôt inversée et il n'est pas rare d'y rencontrer des variétés d'Outre-manche. On pourra souligner beaucoup d'obtentions françaises, belges, néerlandaises, ainsi que des plantes issues de productions étrangères. C'était plutôt inattendu.

 

La pépinière est particulièrement bien achalandée et riche de belles plantes, bien entretenues et joliment exposées. Les mises en scène sont nombreuses et qualitatives. Cela nous donne envie de refaire le jardin! 
On y trouve également d'autres plantes que dans la plupart des jardineries anglaises et quelques raretés. Voilà de quoi nous réconcilier avec la tradition anglo-saxonne. Nous verrons pourquoi dans d'autres articles.

 

   

Comme beaucoup de jardineries, un département décoration est proposé, avec des articles de qualités, mais ici, ce n'est pas le département prioritaire et la belle place est véritablement laissée aux plantes. Un restaurant propose également une restauration légère et saine, composées de produits locaux. C'est toujours un plaisir de s'asseoir et d'en profiter pour prendre un repas dans un tel cadre.

Contrairement à d'autres jardineries, la foule n'est pas de mise et on peut apprécier quelques instants loin de la cohue qu'on rencontre de plus en plus dans les jardins les plus connus.

 

 

 

Quelques plantes au passage

 


Clerodendron trichotonum 'Carnival'

 

   
Pennisetum advena 'Fireworks'

 

Et notre coup de coeur, que nous n'avons pas pu laisser là-bas. Pourtant, les Buddleias ont plutôt du mal aux jardins du Florilège. Mais quand on est têtu, on essaye encore et encore!

Buddleia 'Silver Anniversary'

 

Du restaurant, derrière un haut mur de brique, on aperçoit un Clerodendron qui parait impressionnant.

 

 

L'Arboretum

 

   

 

Le parc est ponctué de plusieurs scènes variées, au gré des envies hétéroclites du concepteur. Nature, exotisme, pavillons,...

   

 

Et lorsque les molosses se rendent, corps et âmes, ils laissent la place à l'imaginaire enfantin.

 

 

Et des arbres, des pointures

 

   
Davidia involucrata var. vilmoriniana avec, comment dire, de très grandes feuilles.

 


Un 'simple' Thuja plicata

 

Comme dans beaucoup de jardins conservatoires, préoccupés de la sauvegarde des espèces rares, les wollemia sont plantés en groupe afin d'obtenir des graines viables européennes.


Wollemia nobilis

 

Un magnifique Acer palmatum 'Shishigashira', impressionnant.

 

   
Un classique Betula albosinensis 'Hergest', qui se donne avec son écorce.

 

   
Eucalyptus gunnii ssp. divaricata

 

   
Larix kaempferi 'Pendula'

 

   
Azara microphylla 'Variegata', un très beau sujet.

 

   

Et nous retrouvons le Clerodendron trichotonum var. fargesii, de l'autre côté du mur.

 

FIN DE LA PROMENADE

Si un jour vous vous rendez dans les Cotswolds, voici un endroit rempli de quiétude tout indiqué, si vous voulez échapper à la foule. Cette région magnifique d'Angleterre est souvent envahie de car de touristes, surtout en ce mois d'août, même dans les plus petits villages.
Ici tout est zen, la promenade est agréable et réserve plus d'une surprise.

A Lausanne, il y a un lac, ...

Sous la pluie et dans les nuages, le plus grand lac d'Europe avait un peu des airs du Loch Ness.

 

un jardin botanique, ...

pas trop connu.
Finalement, on ne le recommandera pas vraiment. Nous y avons passé une petite heure. Cet espace vert, en pleine ville, présente de nombreuses traces d'une volonté certaine de promouvoir le végétal, mais on constate rapidement que l'intérêt des citoyens reste léger.

     

Le jardin s'articule le long d'un sentier serpentin, au gré de la pente. La pièce maîtresse est sans nulle doute la grande rocaille qui accueille un nombre impressionnant de nouveaux semis.

     

Quelques plantes remarquables:

     
Lagerstroemia indica


Disopyros Kaki

    350
Cryptomeria japonica 'Araucarioides'

 

mais aussi un collectionneur de plantes: JOHANN MUSTER.

A quelques pas de Lausanne, quelque part dans la campagne vaudoise, se niche un jardin rempli de trésors.

 

 

Depuis le début de cette année, on avait décidé d'aller voir le jardin de Johann. Un passionné de plantes en Suisse, ce n'est si courant. En plus, il est aussi passionné de conifères, ce qui fait de lui, une perle parmi les perles. Enfin, nous dirons une pomme de pin.

 

Mais aujourd'hui, il pleut. On en a fait les frais au jardin botanique et nous voici, à la porte du jardin de Johann, équipés de nos parapluies.
On débute la visite par une petite pause sous le préau, devant ce spectacle improbable, fait de nature ordonnée et de chutes d'eau.

Mais la pluie propose aussi de jolis spectacles, une autre façon d'observer les choses.


Cercis canadensis 'Carolina Sweetheart'

 

Une belle acalmie de 2 heures se prépare, c'est parti pour la promenade !

Voici comment une pépinière, des plates bandes strictes, se tansforme en un jardin paysager.

     

Très vite, on découvre les premiers centres d'intérêt: des arbres rares, aux feuillages particuliers, des pivoines pour une touche de couleurs vives et des hostas, en pleine terre, pour la richesse des feuillages.

     

 

Parmi les Hostas, quelques pépites aux couleurs riches en nuances et élégances.

     
Hosta 'Ricky Business'

     
Hosta 'Guardian Angel'

 

Des pivoines, aussi

 

    

     
Paeonia 'Diana Partis' - avec un parfum extraordinaire.

     
Paeonia lactiflora 'M. Henry Fuchs'

     
Paeonia 'Itoh Morning Pink'

 

Et enfin le coin des conifères, tous magnifiques, dirigés de main de maitre. La taille naturelle des conifères permet de densifier et de former régulièrement les couronnes naturelles, une belle pratique pour installer beaucoup de plantes au jardin.

          
Pinus densiflora 'Jane Kluis' - Pinus densiflora 'Globosa' - Picea abies 'Louis Corbat'

 

          
Pinus strobus 'Green Twist' - Pinus strobus 'Tiny Curls' - Pinus sylvestris 'Aurea Nisbeth'

          
Pinus pungens 'Frühlingold' - Picea orientalis 'Silver Seedling' - Picea abies 'Aureospicata'

 

Nous étions aussi, spécialement venus voir la collection de Ginkgo. Malheureusement, comme partout ailleurs, les Ginkgos sont très en retard cette année et certains débourent à peine.

     
Ginkgo biloba 'Löver', une variété très rare et originale.

     
Ginkgo biloba 'Ellmonds'

     
Ginkgo biloba 'Saratoga Variegata WB' - Ginkgo biloba 'WB Fastigiata Muster'

 

Une bien belle journée, à la rencontre de Johann. Merci pour ton accueil, nous avons passé une très agréable journée que nous n'oublierons pas.


Acer platanoides 'Eskimo Sunset'
     
 

et une université.

la ville du Lac, une ville jeune, une ville universitaire avec le Rolex learning Center, réalisation de l'agence japonaise d'architecture SANAA, qui a remporté le concours.

Mais, pleut-il encore ?

Nous étions au jardin ce samedi 08 juin 2019

Nous avons rencontré Simone et Jean-Claude, en vrai, en février 2018. Nous avions programmé une visite hivernale au jardin botanique de Lyon et un saut au Bois Marquis.
Ils nous avaient commandé quelques plantes, et plutôt que d'envoyer le tout, aux aléas des postes réunies, nous avons préféré dévier notre trajectoire et s'arrêter à Valay.
En hiver, déjà, sans feuille ni fleur, les contours paraissaient prometteurs et la curiosité déjà avivée.

 

Evidemment, à cette saison renaissante, le jardin est magnifique, riche en diversité. La variété se décline en toutes formes, autant d'espaces à découvrir, de végétaux choisis, de fleurs abondantes, de petits clins d'oeil sculptés, de bancs ou prendre son temps et scruter le gazon.

Le chemin d'entrée nous promène parmis les premiers rosiers, souvent grimpants.

 

Au jardin des vieilles vignes, aucune plante n'est méprisée et on y trouve quelques beaux conifères qui viennent ponctuer de vert, bleu, ou jaune les différents parterres. Parfois en groupe et taillés et parfois, plus originalement, associés aux roses. Quelle belle idée !

     

A l'assaut d'un Cyptomeria japonica ou en companie d'un Picea bleu et d'un Juniperus pleureur. Un véritable spectacle !

 

 

Mais quittons ces belles associations en passant sous cet arche fleuri, découvrons l'arrière de la maison, avec une dominante d'ail aux boules parfois énormes.

 

Une petite pièce d'eau rafraichit cette journée ensoleillée, une oasis bienvenue. Les ails forment un mariage original avec ce rodgersia généreux.

     

 

On remarque déjà, qu'ici, les hostas sont en pots, proposant ainsi une nouvelle façon de décliner les compositions autour de pots et plantes variés.

     

 

Les allées gazonnées, parfois larges et d'autres fois plus étroites, aux courbes aléatoires, nous emmènent dans des lieux riches de couleurs, de textures.

     

 

Et puis, un choix de plantes parmis les plus recherchées.
Ces feuillages jaunes, ne sont que des exemples.

Prunus incisa 'Frilly Frock'

 

     

Zelkova serrata 'Goblin'

 

Broussonetia papyrifera 'Golden Shadow'

 

     

Cornus controversa 'Golden Shadow'

 

Quelques écorces choisies, celles qui seront davantage appréciées en hiver.

     

Deux sélections de la même famille: Betula x Melanie Sanders et Betula albosinensis 'Chris Sanders'. Nous serons curieux de revenir d'ici quelques années afin d'observer leur évolution.

 

Quelle belle journée ensoleillée. Quelle joie de jouer avec la lumière ! 

Surtout avec ces feuillages fins et délicats des Cercis, éclatants.

     

Cercis canadensis 'Carolina Sweetheart'

 

     

Cercis canadensis 'Silver Cloud'

 

Et par ici? Où allons nous?

La lumière magnifie les feuillages dorés des conifères. Quelles belle texture !

 

La lumière révèle

 

la lumière vivifie.

 

Et puis des fleurs !

     

Sisyrinchium striatum 'Variegatum'

 

Des champignons et d'autres

Chez Simone et Jean-Claude, on s'amuse aussi beaucoup, à découvrir toute sorte de petits trésors.

     

 

Avec ce temps et cette diversité, la faune n'est pas en reste, et si on s'accorde un peu de temps, on découvre une quantité impressionnante d'insectes de tous genres.

     

 

Merci à Simone et Jean-Claude, ainsi qu'à toute la petite troupe pour l'accueil très convivial. On a vraiment passé une très belle journée parmis vous et fait une très belle rencontre avec Philippe Perdereau.

 

 

2018 - une année riche d'événements

Tout doucement, (ou pas finalement), nous nous rapprochons de la fin de l'année et des rétrospectives. Nous avons terminé notre saison d'automne, de foires et de portes ouvertes, alors voici notre petit album souvenirs.

Une saison de foires aux plantes se prépare avec soin, que ce soit le choix des plantes ou une façon de les présenter, très tôt nous cogitons, nous fouinons dans les nouvelles listes de nos partenaires, nous en cherchons de nouveaux. Bref, pour le printemps, notre travail de fourmis commence maintenant, des mois à l'avance.
 

HIVER-PRINTEMPS 2018

En janvier, une fois n'est pas coutume, nous visitons la foire d'Essen, en Allemagne. On y trouve quelques nouveautés, même si en matière de conifères, l'offre reste plutôt habituelle.

  

 

En février, ce sont les jardins d'hiver qui nous appellent et nous faisons la rencontre de Christian Peyron, un artiste jardinier magnifique.
 

  

L'homme est surprenant à plus d'un titre

  

Nous profitons d'être dans la région pour saluer Simone Rivation et Sylvain Brunet-Manquat, et aussi visiter le Jardin Botanique de Lyon.

  

 

En mars, nous avons visité quelques uns de nos partenaires et d'autres plus connus.

A Boskoop, en matière de plantes, on trouve de tout, toute sorte de pépinières, jardineries et dans la pluspart d'entre elles, si on prend la peine de fouiner, on déniche de véritables petits trésors raricimes.
Esveld est un incontournable.

Promenade dans l'aceratum et dégustation de thé, à l'anglaise. un grand plaisir pour nous.

  

 

Le 11 mars, nous visitons également la Fondation Kreftenbroeck Arboretum à Rhodes-Saint-Génèse et son très beau jardin, avec notamment un escaliers aux conifères, mémoire d'une époque où les jardiniers aimaient les utiliser.

  

Nous y retrouvons avec plaisir Sandrine et Thierry Delabroye avec leur fabuleuse collection d'Helebores.

 

Les 28 et 29 avril 2018 - Ce sont les JOURNEES des PLANTES rares et de collection à la FEUILLERIE DE CELLES
Dans ce domaine magnifique, entretenu avec soin et passion, c'est toujours un plaisir de pouvoir fouler l'endroit avant le public. moment de zenitude.

Cette année les kalmias n'ont jamais été aussi beaux. Ils sont très prometteurs. Les conifères sont tout en couleur avec les nouvelles pousses et les cônes colorés.

  

Ness s'est encore beaucoup amusée avec la balançoire de Palick, mais elle s'est aussi régalée avec le jus de pommes de Carine gdf.
Dimanche il a beaucoup plu et Bernard Cwiek des Hôtels à insectes lui a pretté son beau chapeau de lutin géant.
  

 

Le 15 avril, nous allons à KALMTHOUT.
Abraham Rammeloo nous a chaleureusement invité pour la foire aux plantes et, une fois n'est pas usuel, c'est comme visiteurs que nous découvrons ce bel arboretum à Pâques. 

Laurent se prend pour un oeuf et je me pâme auprès des magnolias.

  

 

Le 05 mai, avec le cercle des dendrologues belges, nous visitons une fabuleuse collection de Wisteria, près de Gand.

 

Les 10 et 11 mai, nous sommes partis dans le nord de l'Allemagne, sur les conseils d'un de nos partenaires, visiter l'Exposition de Rhododendrons de Westerstede.
Nous nous sommes régalés. L'exposition est exceptionnelle, présantant des plantes de qualité et des cultivars intéressants à plus d'un titre.

  

  

  

  

Dans cette région, riche en tourbières, on y trouve beaucoup de pépinières, notamment spécialisées en rhododendrons, mais aussi en conifères. Les allemands utilisent leurs techniques de culture avec zèle; les plantes sont taillées, densifiées et utilisées parfois de façon inattendue, comme ce tapis carré de Pinus, ci dessus, à droite.

Une partie de l'expo se consacre aux produits de bouche et à la déco, avec des tendances un peu différentes des nôtres.

  

 

Du 18 au 20 mai - Les JOURNEES des PLANTES de CHANTILLY

La qualité de notre stand nous rapporte le ruban d'or, trophée distribué à chacun, de l'or au bronze, afin de vanter nos qualités. Tout est pris en compte: la qualité des plantes et l'intérêt des cultivars, la présentation et la justesse de l'étiquettage. Cela fait plusieurs éditions de suite que nous sommes évalués au meilleur niveau et nous en sommes très contents. C'est une belle récompense.

  

 

Encore de belles compositions végétales à Chantilly.

  

Et après les efforts... le réconfort.
Les visiteurs sont rentrés chez eux, les bras chargés de nos merveilles et nous continuons à flâner dans le domaine.

 

NOS PORTES OUVERTES se déroulent le WE suivant, les 26 et 27 mai.

  

 

Et puis la grèle, dès le lundi. 20 minutes d'un vent soutenu, alignant, avec méthode, ses jets de billes glacées.
Le jardin est dévasté en un clin d'oeil, mais nous le savons, il redressera la tête.

  

 

La dernière foire de la saison, une très sympatique journée dans le pays de Liège, au Chateau d'Englebermont, le 3 juin.

C'est toujours l'occasion de se taquiner les uns et les autres.

  

 

Le dimanche 24 juin, une dernière visite de nos jardins, lors du Rallye des jardins ouverts de Belgique en province de Luxembourg.
Nous avons eu l'occasion de vous accueillir une nouvelle fois avec beaucoup de bonheur.

 

A SUIVRE... la partie 2: l'été et l'automne 2018.

 

 

Are you still hesitating to visit us at this fabulous plant festival, in a sumptuous setting?
Here's what can decide you without a doubt.

A retrospective on our history in Chantilly.

But the story does not begin there, in 2014, with the latest editions of the Courson Plant Show.

 

Courson Plant Show - Spring 2014

We have the chance to sit behind the castle, not far from the canal, in the shade of trees, which is not luxury for this WE flooded with a promising sun.
We are pleased. We have a lot of space compared to the nurserymen placed in the squares next to the castle.

We try to highlight our plants and make ourselves known.
In particular, we offer didactic leaflets explaining the appearance of horticultural and botanical varieties of conifer: mutation, alteration, hybridization and witches' brooms.

Ness became the pride of the plant fairs and the confidante of all the nurserymen. The large landscaped areas of the domain have no secrets for her.

      

 

Courson plant Show - Autumn 2014

It is with a real pleasure that we find the wonderful castle of Courson in the fall.
We learn, as well as all, the secret so well kept by the spouses Fustiers: This edition will be the last edition in Courson.
The prestigious torch is transmitted, not without emotion, to the Domain of Chantilly.

 

We focus on fall colors and bring a fragment of our Ginkgo biloba collection.
In Bastogne, we have a collection of more than 140 cultivars, which get lost in the meanders of our gardens.
At Courson, we present about thirty potted and more than 100 in the form of a herbarium.

Ness meets with joy, her friends of the plant festivals of the '2 caps' nursery.

Couson Plant Show in Chantilly - Spring 2015

We discover with a lot of humility The Domain of Chantilly. A page turns, a new story begins.

   

For the first time, we offer Kalmias, plants that we cherish and do not meet often.
We bring a remarkable subject, raised in Belgium. It is all the rage.

 

Couson Plant Show in Chantilly - Autumn 2015

The liquidambars are honored and line the moat of the castle. They replace the Cornus Venus of spring.

   

This fall, we focus on three single-species conifers coming straight from prehistory (In Chantilly, we were talking about transmission): Ginkgo biloba, Sciadopitys verticillata and Wollemia nobilis.
Our selection: the Gingko biloba 'BZN', a Dutch win, passes on the 5th french Channel.

  

 

Chantilly plant Show - Spring 2016

The transition is made. The public has adopted Chantilly.

   

 

Chantilly Plant Show - Autumn 2016

   

This season, we decided to put the package and present our choices of plants in masses, plenty of colors.
We get our first gold ribbon. They were Silver so far.

  

  

  

 

We are very pleased to meet Peter Schrauwen and his wife from Sprundel in the Netherlands.
Breeder including Chamaecyparis lawsoniana Kaatje (named after one of his little girls) or Metasequoia gigantea 'Pete's Weeping'.

 

Chantilly Plant Show - Spring 2017

Under a threatening sky, the new edition of the Plant Days promises to be remarkable and impressive.

 

For the third consecutive year, we present our Kalmias, which are gaining more and more success; as well as our collection of Sciadopitys.
For the occasion, we bring back from Germany some 8 remarkable subjects which will arouse a real interest.

 

  

The theme of the edition is 'Exuberant plants'.
We approach it with coniferous flowers, such as the pink cones of Picea abies 'Push', but also the bright colors of the new shoots of certain conifers.

  

This will be our only edition in 2017.
We are involved in the realization of our new online sales site, as well as the first drafts of Mundi Plantarum, our online encyclopedia. This is not an easy task !

But here we are again in 2018, for a spring edition, which we promise to be exceptional. So soon, on the Chantilly's green.

 

Vous hésitez encore à venir nous faire une petite visite à cette fabuleuse fête des plantes, dans un cadre somptueux?
Voici de quoi vous décider sans aucun doute.

 

Petite rétrospective sur notre histoire à Chantilly.

Mais l'histoire ne commence pas là-bas, mais en 2014, avec les toutes dernières éditions des journées des plantes de Courson.

 

Les journées des plantes de Courson - printemps 2014

Nous avons la chance de nous installer derrière le château, pas loin du canal, à l'ombre des arbres, ce qui n'est pas du luxe pour ce WE innondé d'un soleil prometteur.
Nous sommes ravis. Nous avons beaucoup de place comparativement aux pépiniéristes placés dans les carrés à côté du château.

Nous nous essayons à mettre en valeur nos plantes et à nous faire connaitre.
Nous proposons notamment des feuillets didactiques expliquant l'apparition des variétés horticoles et botaniques de conifère: mutation, altération, hybridation et balais de sorcière.

Ness devient l'érégie des foires aux plantes et la confidente de tous les pépiniéristes. Les grands espaces paysagés du domaine n'ont plus de secret pour elle.

      

 

Les journées des plantes de Courson - Automne 2014

C'est avec un réel plaisir que nous retrouvons le merveilleux château de Courson à l'automne.
Nous apprenons, en même temps que tous, le secret tant bien gardé par les époux Fustiers: Cette édition sera la dernière des journées des plantes à Courson.
Le prestigieux flambeau est transmis, non sans émotion, au domaine de Chantilly.

 

Nous mettons l'accent sur les couleurs d'automne et amenons un fragment de notre collection de Ginkgo biloba.
A Bastogne, nous avons une collection de plus de 140 cultivars, qui se perdent dans les méandres de nos jardins.
A Courson, nous en présentons une trentaine en pot et plus de 100 sous la forme d'un herbier.

Ness rencontre avec joie, ses amies des fêtes des plantes de la pépinière des deux caps.

Les journées des plantes de Couson à Chantilly - Printemps 2015

Nous découvrons avec beaucoup d'humilité de domaine de Chantilly. Une page se tourne, une nouvelle histoire commence.

   

Pour la première fois, nous proposons des Kalmias, cette plantes que nous chérissons et qu'on ne rencontre pas souvent.
Nous amenons un sujet remarquable, élevé en Belgique. Il fait fureur.

Les journées des plantes de Couson à Chantilly - Automne 2015

Les liquidambars sont mis à l'honneur et bordent les douves du château. Ils remplacent les Cornus Venus du printemps.

   

Cet automne, nous mettons l'accent sur trois conifères au genre unique nous venant tout droit de la préhistoire (A Chantilly, nous parlions de transmission): Le Ginkgo biloba, le Sciadopitys verticillata et le Wollemia nobilis.
Notre sélection: le Gingko biloba 'BZN', une obtention néerlandaise, passe sur la 5.

  

Les journées des plantes de Chantilly - Printemps 2016

La transition est faite. Le public a adopté Chantilly.

   

 

Les journées des plantes de Chantilly - Automne 2016

   

Cette saison, nous avons décidé de mettre le paquet et de présenter nos choix de plantes en masses, foison de couleurs.
Nous obtenons notre premier ruban d'or. Ils étaient d'argent jusque là.

  

  

  

 

 Nous avons l'immense plaisir de retrouver Peter Schrauwen et son épouse de Sprundel aux Pays-Bas.
Obtenteur notamment du Chamaecyparis lawsoniana Kaatje (du prénom d'une de ses petites filles) ou du Metasequoia gigantea 'Pete's Weeping'.

 
Les journées des plantes de Chantilly - printemps 2017

Sous un ciel menaçant, la nouvelle édition des journées des plantes s'annonce remarquable et impressionnante.

 

Nous présentons, pour la troisième année conséctive, nos Kalmias qui remportent de plus en plus de succès; ainsi que notre collection de Sciadopitys.
Pour l'occasion, nous ramenons d'Allemagne quelques 8 sujets remarquables qui susciteront un réel intérêt.

 

  

Le thème de l'édition est 'Les plantes exubérantes'.
Nous l'abordons avec les fleurs des conifères, comme les cônes roses du Picea abies 'Push', mais aussi les couleurs éclatantes des nouvelles pousses de certains conifères.

  

Ce sera notre seule édition en 2017.
Nous nous atelons à la réalisation de notre nouveau site de vente en ligne, ainsi que les premières ébauches de Mundi Plantarum, notre encyclopédie en ligne. Ce n'est pas une mince affaire !

Mais nous revoici en 2018, pour une édition printanière, que nous promettons exceptionelle. Alors à très vite, sur le green de Chantilly.