Retour

VISITES DE PEPINIERES ALLEMANDES : CONIFERES ET AUTRES

 

En janvier et février, on peut se promener dans les jardins d'hiver.

On y rencontre régulièrement des arbres à fruits marcescents, comme certains pruniers ou pommiers d'ornement; des arbres ou arbustes à écorces comme les bouleaux, les cornouillers sanguins, les érables; des plantes à fleurs séchées, comme les hydrangeas, les graminées ou certaines vivaces; mais aussi des persistants dont les conifères se taillent la part belle en variétés de couleurs et de textures.

550
Pinetum de la pépinière Zu Jeddeloh

 

Si certaines plantes arborent leur atout majeur à la saison morte, les conifères s'y révèlent. Architectes des paysages, ils portent le jardin en le structurant. En pleine saison, ils disparaissent derrière les belles plantes, les fleurs abondantes, les couleurs luxuriantes. Ils offrent des arrière-fonds homogènes, parfois sombres et mettent en évidence les stars de la saison. Pourtant, il suffirait de les retirer, pour bien comprendre leur rôle. Sans eux, tout devient chaos, entremêlement; notre vision se brouille et tout se mélange.

  
Pinetum de la pépinière Zu Jeddeloh

 

Une fois l'abondance abandonnée, les arbres dénudés, les fleurs fanées, les persistants s'animent et révèlent leur présence: la structure de nos jardins. On peut la prévoir rythmée, ou au contraire paysagère, mais c'est en hiver qu'on se la représente le mieux.


Pinetum de la pépinière Zu Jeddeloh

 

                                                                                            ***

 

C'est donc en hiver la meilleure saison pour arpenter les producteurs spécialisés. On peut y voir les conifères avec leur plus belle robe et donc faire les meilleurs choix.

On vous emmène dans le nord de l'Allemagne, une région tourbeuse à souhait, où les producteurs de conifères se rassemblent.

 

Arrivés en Basse Saxe, l'ambiance est donnée d'amblée. Nous entrons dans une terre de culture, celles des nains et des géants, ceux que les hommes ont domptés et dont ils se jouent.

Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des géants déménager.

 

Des particuliers passionnés s'exposent également. une chose est certaine, ici, on aime les conifères. Cet élégant  Picea abies 'Cranstoni ' donne le ton.

 

                                                                                            ***

 

BRUNS

 

Un grand nom de la région, et sans nulle doute la pépinière la plus grande du Pays, la prestigieuse pépinière Bruns pflanzen. Sur ses 500 ha de culture, elle est bien connue des paysagistes d'Europe. Elle forme des arbres, de très grands sujets, à la perfection; les plus vieux atteignent 50 ans, sans conteste. Aussi le paysage s'en trouve rythmé de grandes surfaces dédiées à cet élevage un peu spécial.

 

                                                                                            ***

 

En réalité, nous sommes dans la région, à la recherche des Sciadopitys et des pères de leurs variétés. Alors finalement, nous regarderons d'un oeil impressionné, mais plus distant, toutes ces cultures gigantesques.

 

WITTBOLDT-MÜLLER

 

Il y a plus de 50 ans, la pépinière WITTBOLDT-MÜLLER était le siège de recherches en hybridation de conifères. Kurt, le fondateur, décédé en 2017 à l'âge de 86 ans, laisse derrière lui un nombre impressionnant de cultivars, lançant l'engouement allemand pour les pins parasols du Japon.

 

Une des plantes phares de Kurt est l'Abies nordmanniana. On peut admirer, dans la forêt qu'est devenue la pépinière, de très beaux sujets.

 

Uwe Langwald, le jardinier fidèle de Kurt, poursuit encore aujourd'hui, les semis, afin de dénicher une possible nouvelle pépite.

  

 

Les Sciadopitys.
Au fil des années, la pépinière obtient un grand nombre de variétés: 'Gold Star', 'Goldammer', 'Goldmähne' ou encore 'Golden Rush' pour les jaunes, 'Feuerwerk', 'Grüne Kugel', 'Megaschirm', 'Shorty', 'Speerspitze' pour en citer quelques uns.

Uwe nous emmène à travers bois.

  

  

Nous ne verrons ni variété, ni plante mère. Nous sommes impressionnés par la quantité de Sciadopitys encore en observation. D'ici l'année prochaine Uwe prendra sa pension, et plus guère de personne de la famille de Kurt, ne s'intéresse vraiment à ce trésor inestimable. Que vont-ils devenir?

 

Uwe n'est pas avare et nous emmène voir l'alignement de Cathaya argyrophylla, bien connu de tous les collectionneurs chevronnés. Il s'agit de rares exemples en Europe, ramenés en jeunes plants de Chine par Kurt. Beaucoup de pépinièristes, dont Kurt, se sont essayé à les multiplier, sans grand succès. bouture, greffe sur tout type de pied, semis, rien à faire, tout fut voué à l'échec. Même les plus doués d'entre nous ont échoué.

  

 

A la fin de la promenade, nous récupérons quelques pieds de jeunes plants, sélectionnés avec soin par Uwe.

 

Il est temps de nous quitter et de charger la remorque.

 

                                                                                            ***

 

CARSTENS

La passion des Sciadopitys n'est pas, pour autant, éteinte dans le Nord de l'Allemagne. André et Swenja Carstens poursuivent, avec plus d'assiduité, la passion familiale, depuis 1954.

Le décor est planté, dès notre arrivée, avec ce courronnement de Pinus mugo 'Carstens Wintergold', une variété naine et jaune citron intense en hiver. ces petits coussins dorés sont du plus bel effet en cette saison plutôt grise. Nous précisons que ces pins sont pincés à chaque saison, afin de rester vraiment bas. Normalement ils peuvent atteindre 1m de haut facilement. Cette technique est courante et très appréciée en Allemagne. beaucoup de plantes vendues dans les pépinières, sont ainsi préformées, un des symbols de la qualité ou de la personnalité allemande.

 

Nous retrouvons des plate bandes colorées. Les plantes se détachent bien sur ces terres sombres.

 

André est l'obtenteur de variétés bien connues dans le règne des conifères:
Pinus mugo 'Varella', Abies balsamea 'Piccolo', incontestablement une valeur sûre parmi les conifères de rocaille, Taxus baccata 'Carstens Summer Gold', Taxus baccata 'Micro', un des ifs colonnaires des plus petits qui existent.
 

Et pour les Sciadopitys, on peut nommer 'Beauty Green', 'Big Green', 'Twister', 'Golden Flash', et le plus récent et médaillé 'Kobito'. Nous ne pouvons pas oublier les spectaculaires 'Schneekönigin' et 'Carstens', qui deviennent totalement crème en hiver.

 

                                                                                            ***

 

E.A. STÖCKMANN

Nous changeons légèrement de registre et passons chez E.A. STÖCKMANN récupérer notre commande. Elle est située juste en face d'Ernst Stöckmann, notre spécialiste en Rhodos et Kalmia. C'est vrai que cette terre tourbeuse est toute indiquée pour ce type de culture.

 

Outre quelques sélections très intéressantes de conifères, cette pépinière est aussi spécialisée dans les topiaires, ou bonsais, ou plus simplement dit, les plantes préformées.

  

 

Mais aussi des feuillus miniatures.
Fagus, Tilia, Ginkgo, Hamamelis,... le tout sous différentes formes, commes ces Fagus sylvatica 'Sandrode' taillés en cônes, avec l'avantage du feuillage marcescent:

 

Nos coups de coeur en conifères:

  

Un très beau sujet, très graphique, de Juniperus chinensis 'Kaizuka'. Son feuillage souple et bien ramifié en plumets élancés, spiralés procure un joli effet visuel sur ce tronc torturé.

 

  

En voici un qui deviendra plus grand, mais avec ses aiguilles épaisses, nuancées et densément implantées sur d'épais rameaux bien droits. C'est une variété très originale à implanter dans les jardins de taille moyenne.
Abies nordmanniana 'Robusta'

Le voici adulte dans nos jardins du Florilège, avec son beau vert velour, vif et sombre à la fois:

 

Et une variété que nous ne connaissions pas encore, Thuja occidentalis 'Sagrada', dont le nom est inspiré de la cathédrale de Gaudi, à juste titre. Voici une belle variété, idéale pour les rocailles. Les rameaux, tels ceux d'un candélabre art-déco, s'empourprent en hiver, apportant une nuance supplétaire très attractive.

  

 

Les pépinières allemandes n'ont de cesse de nous impressionner. Voici quelques jolis coloris de feuillages d'hiver et de boutons floraux, pour ces sélections de Rhododendrons.

  
Rhododendron hirsutum                                                       Rhododendron 'Carolina J.P. Regal'

 

  
Rhododendron hanceanum 'Princess'                                Rhododendron radistrotum

 

                                                                                            ***

 

ZU JEDDELOH

 

  

 

Une autre pépinière mastodonte de la région. 
Johann-Dietrich zu Jeddeloh Senior fonde l'entreprise il y a plus de 80 ans. Cet amoureux des conifères sélectionne et introduit sur le marché plus de 1000 variétés, dont le Tsuga canadensis 'Jeddeloh'.

 

Cette pépinière, d'abord spécialisée dans les conifères, s'est diversifiée. Au fil du temps, elles s'est forgée une réputation en béton pour la qualité de ses plantes. Ils produisent 80% des plantes qu'ils vendent, c'est impressionnant. La plupart des plantes sont élevées en plein air, ce qui leur assure une robustesse sans faille. Un des secrets de production est la culture en pot en pot. Non, non, on ne bégaye pas ! Il s'agit  bien de plantes cultivées dans un pot, dans un autre pot.


Picea pungens 'Globosa'

 

Le premier pot reste constamment dans le sol, assurant une protection hivernale, à l'abris du gel, permettant de réguler les contenances en eau. Le second pot est attaché à la plante elle-même. Elle est ensuite régulièrement rempotée, au rythme de sa croissance. Le résultat? Des plantes robustes et parfaitement calibrées, proportionnées, équilibrées.


Picea omorika 'Bruns'

 

                                                                                            ***

 

En réalité, nous cherchions l'obtenteur du Sciadopitys verticillata 'Jeddeloh Compact', mais son petit fils, Eilert zu Jeddeloh, responsable des ventes à l'international, nous a certifié que non. Nous devrons donc encore chercher.

Cela n'empêche, à Zu Jeddeloh, on trouve un pinetum, initié par J.D. zu Jeddeloh et redessiné, dans ses parties circulaires et emmurées, en 1985, par Adrian Bloom (Bressingham Garden - Angleterre).

 

C'est donc à Adrian, que l'on doit cette magnifique association du Juniperus communis 'Horstmann', ici dirigé sur un tronc unique et des Stipa tenuissima. L'Elégance souple des deux feuillages, leur couleur, se répondent avec grâce.

  

Pinus sylvestris 'Aurea Nisbeth'                                     Sciadopitys verticillata 'Koja Maki'

 

D'un cercle entouré de briques rouges, nous passons à un double concentrique, bordés de haies de lauriers cerises, de houx et de hêtres.

 

C'est là que nous découvrons une collection de cryptoméria, le Cèdre du Japon, cet élégant conifère parmis tous.

  
Cryptomeria japonica 'Crispy', avec ses rameaux tordus et ses aiguilles divisées en double peigne. Un conifère miniature, dense et bien régulier.

 

  
Cryptomeria japonica 'Little Diamond'. En cette saison, les extrémités des aiguilles prennent des couleurs surprenantes: crème violacé, en passant par des oranges, jaunes et roses.

  

Cryptomeria japonica 'Pipo', nain, érigé, irrégulier, trappu, foncé et en pleine forme. Ses cônes à pollen étaient très nombreux et déjà bien mûrs.

 

Au delà des cercles, le jardin s'étend hors des limites et la collection de conifères continue. On retrouve les Pinus mugo 'Carstens Wintergold', qui ont vraiment la cote en cette saison.

 

Plus loin, les sujets prennent de la hauteur, symbol du grand âge de ce jardin, se mêlant aux paterres plus récents, inspirés des jardins d'hiver contemporains.

 

Au delà des conifères, on retrouve les jeux des graminées, des bois colorés des cornouillers et des feuillages noirs des Ophiopogon.

 

Au détour d'une haie, on retrouve Laurent, très occupé, plongé dans ce que l'hiver peut nous fournir de chlorophyle.

 

il a déniché le repère des Pinus contorta 'Chief Josef', cette récente introduction américaine.

  

 

Nous ne pouvons quitter la région sans garder imprimé, dans nos mémoires, le notoire Picea omorika 'Pendula Bruns'.

 

 

Géolocalisation