Les livres

 

MUNDI PLANTARUM

l'encyclopédie des plantes en ligne des jardins du Florilège

Cela fait déjà quelques temps qu'on en parle.

 Cela fait surtout des années qu'on y travaille:
déjà 26ans de façon raisonnée et 30ans de façon passionnée.

 

Le vendredi 17 mai 2019
Lors des journées des plantes de Chantilly

Nous mettons en ligne officiellement, la première version.

 

 

Vous allez nous dire: "des encyclopédies des plantes en ligne, il y en a déjà beaucoup".

c'est vrai!

Beaucoup de fiches 'plantes' liées à des sites commerciaux.
Beaucoup de recueils de photos ou de descriptions de plantes d'amateurs, de passionnés.
Beaucoup de Blogs, de forums où les idées s'échangent.

Même si ces sites proposent des informations souvent intéressantes, elles sont rarement vérifiées, parfois aléatoires, parfois totalement subjectives (ce qui n'est pas forcément une critique).  
On y trouve des informations sur les plantes les plus courantes rencontrées dans les commerces de grandes distributions et donc dirigées par une certaine mouvance, liée à la mode, souvent incomplètes ou peu précises; ou encore ciblées et cantonnées par un seul intérêt ou une seule passion.

300    

350    

 

Ce qui nous différencie

Réaliser une encyclopédie des plantes exhaustive est illusoire, impossible. l'Homme n'a pas encore découvert toutes les plantes qui existent sur terre, de toute façon.

Mais c'est pourtant notre leitmotiv, la force qui nous anime.

Même si aujourd'hui, nous avons rassemblé une foule d'informations, d'images, sur une quantité invraisemblable (50.000 au moins) de plantes, de tous genres, espèces et variétés, anciennes, oubliées, nouvelles, inédites; le travail a réaliser reste titanesque.

Nous n'avons donc encore rien fini !

et nous en sommes même encore loin.

 

Ce que vous allez d'abord découvrir dans Mundi Plantarum en mai

Les premières fiches de plantes différentes:

Des photos claires, explicites afin de reconnaitre les spécificités de chaque variété

Une description générale racontant l'origine de la plante, son histoire, ses exigences, ses qualités et ses usages, son statut dans la nature et en culture.

Une description de sa physiologie détaillant sa morphologie point par point

Une description de la physiologie de ses feuilles en particulier, phyllodes, frondes,...

Une description de la physiologie de ses organes reproducteurs: inflorescences, graines, fruits,...

 

Vous pourrez parcourir les fiches via les listes que vous générerez vous mêmes suivant vos critères de sélection.

Nous parlerons de toutes les familles de plantes: arbres, arbustes, conifères, vivaces, annuelles, bambous, graminées, mousses, fougères, cactées, plantes grasses, palmiers, plantes grimpantes, lianes, plantes carnivores, orchidées, roses,...
Avec le même soucis de rigueur, de précision et de professionnalisme.
 

Nous nous entourons des meilleurs spécialistes dans les domaines invoqués, afin de mettre de l'ordre dans les nomenclatures, de clarifier les problématiques de classification et donc de prendre parti sur ce qui nous semble le plus cohérent et le plus juste.
Nous travaillons avec des scientifiques de terrains, qui inventorient le patrimoine mondial végétal naturel et ce aux quatre coins du monde.
Nous nous accompagnons de nombreux chasseurs de plantes et d'images afin d'enrichir, de diversifier nos sources.

les noms utilisés sont ceux que nous jugeons exacts, reconnus, en concertation raisonnée, notamment avec la Royal Horticultural Society, Kew Gardens, Le Missouri Botanical Garden, The New York Botanical Garden, le Royal Botanic Garden Edinburgh, les Conservatoire et jardin botaniques de la ville de Genève, United Nations decade on Biodiversity, et bien d'autres; et leurs représentants les plus notoires.

Les synonymes sont également repris afin de réduire au maximum les doutes possibles.
Nous travaillons d'ailleurs sur un outil connexe, une liste de synonymes facile à utiliser et permettant de trouver la plante qu'on cherche, sans se tromper.

 

Ce coup d'envoi, n'est qu' un début.

Mois après mois, Mundi plantarum sera complétée, implémentée de nouvelles fiches, de nouvelles plantes, de nouvelles observations, de nouvelles images.

De petite,  aujourd'hui, Mundi plantarum deviendra un énorme outil de recherche autour de la plante, un conservatoire d'informations, de notes, d'observations.

Elle sera toujours en expansion, en vue de se compléter, au rythme des nouvelles découvertes, qu'elles soient botaniques ou horticoles. Comme notre univers, elle ne se terminera jamais.

Cet outil original sera donc disponible à partir du 17 mai 2019 via un abonnement au prix modique de 2€ par mois.
Des conditions spéciales seront offertes aux premiers abonnés.
Plus de détails suivront d'ici là.

 

An exciting encounter with Cédric POLLET!

Friday, November 9, the association "Le sécateur" had organized a magnificent conference at the Botanical Garden of Liège. A perfect organization, a conference where we feasted and where we found some of our colleagues nurseries Hennebelle, Ventval and Bonnivers and also many known heads, which we meet regularly in gardens and plant fairs.

Cedric told us about his story, his meeting with the world of bark, this old oak tree that showed him his way and which he has yet no photo (on the photo of the conference, it is about 'another oak). Twice the dandruff has gone astray.

He made us travel through his three books, sublime.

The first, « ECORCES, voyage dans l’intimité des arbres et des arbustes » is always available from Editions Ulmer and in all good bookstores. He makes us discover the plant world by its bark, reveals the subtleties of colors over the seasons and continents. It reveals all the secrets of beautiful bark.

The second, meanwhile, is exhausted. There are only a few copies left at Cédric and you can still get it on his website:

https://www.cedric-pollet.com

« ECORCES, Galerie d’art à ciel ouvert » is a true condensed of artistic photos where the raw material is the bark. The artist paints stunning paintings, constantly reinvented, the son of the seasons.

He tells us about his Xylotheque (a term he invents, because nothing exists to name such a gathering), bark collection, beautifully presented.

The third, « JARDINS d’HIVER, une saison réinventée », published by Ulmer, won the Redouté prize. This magnificent book tells us about the winter garden, its short history, since the precursors of this trend are at the end of the twentieth century. It gives us a lot of examples, ideas, tips to achieve a real winter garden, more beautiful in this 'dead' season than any other. The gardens visited are chosen with reason, they are beautiful. Discover or rediscover these places, under the watchful eye and personal Cédric Pollet, was a real pleasure.

 

A MEETING AT HOME

But that's not all. Our meeting is actually two days earlier. Wednesday, November 7, Cédric arrives in Bastogne to spend two short days there. He discovers our gardens and our passion and this meeting is only shared around the plant. We meet each other, that this world is even larger than we thought. We push our limits again and discover a real crazy nature.

We give him cones and he brings us beautiful postcards of his works that you can also buy on his site. It also leaves, for our attention, two more delicate notes, in dedication of his 2nd book and in our guest book.

   

We are delighted with this beautiful meeting, as only the world of plants has the secret. From now on, it's certain, we will not look at the bark in the same way and as soon as we cut or cut a tree, we will think of Cedric and keep him a nice sample to complete his xylotheque.

  

Three hours of contemplation of the Euonymus bungeanus 'Dart's Pride'

 

This Friday, November 9, 2018, at 19:00, at the Botanical Garden of Liège, will be held a conference by Cédric Pollet.

He will tell us about "winter gardens".

We can not wait to attend. Besides, hurry up, there are still some places.
Reservations are made by email to the following address: danielalbert@skynet.be.
This conference is organized by the association 'Le Secateur', a group of garden enthusiasts.

We take the opportunity to talk about this book. Like many, we are not insensitive to the quality of this book, as much for the photos, as for the story that is told; but especially for the richness of the gardens presented.
We had the chance to visit many, remarkable. We can only advise you to get the book and arrange visits to these places.
If the book is an enchantment, finding oneself in these paradises is an ecstasy.
We will also schedule, as much as possible, visiting the gardens, which we have not yet walked.

If the 4 heartbeat is particularly well chosen: The Pond Launay, Garden Wood Marquis, Sir Harrold Hillier Gardens, Bressingham Gardens; the other gardens mentioned are not left out. We can only recommend visiting Wisley, Savill Garden, Rosemoor, The Vasterival, among others.

For visits:

Etang de Launay, You have to contact the Hennebelle nurseries, who organize regularly and in autumn-winter, guided tours of the garden, by Jean-François Dantec himself. The next is organized on 26/10! http://www.hennebelle.com

Jardin du Bois Marquis, you have to contact Mr. Christian Peyron directly (+33 6 08 99 02 01)

Le Vasterival, several visits are scheduled in the agenda, including one on bark on 09/11. https://www.vasterival.fr

English gardens are usually open to the public.

Cédric Pollet's book is intoxicating and inspiring.

What good ideas to give relief to his garden in winter. What we like to emphasize is the importance of conifers.
'Jardins d'hiver' is the third and last book of a trilogy on bark. It is therefore normal that the accent is especially given to trees and shrubs with this decorative quality.
But Cédric gives us to understand, that these elements are even better highlighted with other plants, such as grasses, heather, but also the evergreen foliage conifers of which carve the most beautiful part.

The second part of the book is devoted to beautiful winter plants, starting with bark and colored wood, but it also speaks of flowers, fruits, foliage, plumes or dried umbels. His approach to winter gardens, outdoors, is unquestionably well supplied, full of examples and scenarios.

A winter garden is multiple, and will be all the more beautiful, if it is varied. If the first winter gardens were mainly coniferous, as Cédric Pollet tells, the gardeners have understood that the beautiful barks could stand out more.

 

What we remember

If we follow the evolution of the winter garden for the last 30 years, in the book, we find that the French had first, only retained the interest of the beautiful barks, forgetting a little, the plants originating from these gardens: conifers.
We are personally delighted, when we visit the Etang de Launay, that Jean Louis Dantec, whose garden is more or less the same age as ours (a few more years), uses with taste, and without much restraint, the conifers.
If history shows us these subtle variations of interest, we are convinced today that we can find the true balance for a harmonious and less exclusive garden.

 

Small flat

Franco-French exclusivity.
The many plants mentioned in the book are quite complicated to obtain. And especially with the nurserymen cited at the end of the book, which are, moreover, only French. The buffs know it and go out, borders to go find the pearls in England, Belgium and the Netherlands, mainly. All the owners of these beautiful gardens do it, we can certify it to you. It's a shame to silence the information.
Note, for example, that Stone Lane Gardens, cited and photographed in the visited gardens of the book, is also a sharp nursery in bark birches, precisely. But this is not specified.

 

Conclusion

This book is a real gem, an indisputable must-have of your library. It is full of information, touching stories, beautiful examples and especially sensitive and accurate images.
But you must also be able to read it between the lines, because it contains innumerable treasures tus.

Une rencontre passionnante avec Cédric POLLET !

Vendredi 09 novembre, l’association « Le sécateur » avait organisé une magnifique conférence au jardin Botanique de Liège. Une organisation parfaite, une conférence où nous nous sommes régalés et où nous avons retrouvé certains de nos collègues des pépinières Hennebelle, Ventval et Bonnivers et aussi beaucoup de têtes connues, que l’on croise régulièrement dans les jardins et les foires aux plantes.

Cédric nous a fait part de son histoire, de sa rencontre avec le monde des écorces, de ce vieux chêne qui lui a montré sa voie et duquel il n’a pourtant aucune photo (sur la photo de la conférence, il s'agit d'un autre chêne). A deux reprises les pellicules se sont égarées.

Il nous a fait voyager à travers ses trois livres, sublimes.

Le premier, « ECORCES, voyage dans l’intimité des arbres et des arbustes » est toujours disponible auprès des Editions Ulmer et dans toutes les bonnes librairies. Il nous fait découvrir le monde végétal par ses écorces, nous dévoile les subtilités des couleurs au fil des saisons et des continents. Il nous révèle tous les secrets des belles écorces.

Le second, quant à lui est épuisé. Il n’en reste que quelques exemplaires chez Cédric et vous pouvez encore vous le procurer sur son site internet :

https://www.cedric-pollet.com

« ECORCES, Galerie d’art à ciel ouvert » est un véritable condensé de photos artistiques où la matière première est l’écorce. L’artiste nous en peint des tableaux époustouflants, sans cesse réinventés, au fils des saisons.

Il nous raconte sa Xylothèque (terme qu’il invente, car rien n’existe pour nommer une tel rassemblement), collection d’écorce, joliment présentée.

Le troisième, « JARDINS d’HIVER, une saison réinventée », toujours aux éditions Ulmer, a notamment remporté le prix Redouté. Ce magnifique ouvrage nous parle du jardin d’hiver, de sa courte histoire, puisque les précurseurs de cette tendance se situent à la fin du XXème siècle. Il nous donne une foule d’exemples, d’idées, de conseils pour réaliser un véritable jardin d’hiver, plus beau en cette saison ‘morte’ qu’à n’importe quelle autre. Les jardins visités sont choisis avec raison, ils sont magnifiques. Découvrir ou redécouvrir ces lieux, sous l’œil averti et personnel de Cédric Pollet, fut un véritable bonheur.

 

UNE RENCONTRE A DOMICILE

Mais ce n’est pas tout. Notre rencontre se situe, en réalité, deux jours auparavant. Le mercredi 07 novembre, Cédric débarque à Bastogne pour y passer deux petites journées. Il découvre nos jardins et notre passion et cette rencontre n’est que partages autour du végétal. On se rencontre l’un et les autres, que ce monde est encore plus vaste que nous le pensions. Nous repoussons encore nos limites et découvrons un réel fou de nature.

Nous lui donnons des cônes et il nous apporte de belles cartes postales de ses œuvres que vous pouvez également acquérir sur son site. Il laisse également, à notre attention particulière deux notes des plus délicates, en dédicace de son 2nd livre et dans notre livre d’or.

   

Nous sommes enchantés de cette belle rencontre, comme seul le monde des plantes a le secret. Désormais, c’est certains, nous ne regarderons plus les écorces de la même façon et dès que nous couperons ou taillerons un arbre, nous penserons à Cédric et lui garderons un bel échantillon pour compléter sa xylothèque. 

  

Trois heures de contemplation de l'Euonymus bungeanus 'Dart's Pride'

 

Ce vendredi 9 novembre 2018, à 19h00, au Jardin Botanique de Liège, se tiendra une conférence de Cédric Pollet.

Il va nous parler des jardins d'hiver.

Nous avons hâte d'y assister. D'ailleurs dépêchez-vous, il reste encore quelques places.
Les réservations se font par mail à l'adresse suivante: danielalbert@skynet.be.
Cette conférence est organisée par l'association 'Le Sécateur', un regroupement de passionnés des jardins.

Nous profitons de l'occasion pour parler de ce livre. Comme beaucoup, nous ne sommes pas insensibles à la qualité de ce livre, autant pour les photos, que pour l'histoire qui y est racontée; mais surtout pour la richesse des jardins présentés.
Nous avons eu la chance d'en visiter un bon nombre, remarquables. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous procurer le livre et d'organiser les visites de ces lieux.
Si le livre est un enchantement, se retrouver dans ces paradis est une extase.
Nous allons d'ailleurs programmer, autant que faire se peut, la visite des jardins cités, que nous n'avons pas encore foulés.

Si les 4 coups de cœur son particulièrement bien choisis: L'Etang de Launay, le Jardin du Bois Marquis, Sir Harrold Hillier Gardens, Bressingham Gardens; les autres jardins cités ne sont pas en reste. Nous ne pouvons que conseiller de visiter Wisley, Savill Garden, Rosemoor, Le Vasterival, entre autre.

Pour les visites:

Etang de Launay, il faut contacter les pépinières Hennebelle qui organisent régulièrement et en automne-hiver, les visites guidées du jardin, par Jean-François Dantec, lui même. La prochaine est organisée le 26/10 ! http://www.hennebelle.com

Jardin du Bois Marquis, il faut contacter Monsieur Christian Peyron directement (+33 6 08 99 02 01)

Le Vasterival, plusieurs visites sont programmées dans l'agenda, dont une sur les écorces le 09/11. https://www.vasterival.fr

Les jardins anglais sont ouverts librement au public.

Le livre de Cédric Pollet est enivrant et inspirant.

Que de bonnes idées pour donner du relief à son jardin en hiver. Ce que nous aimons à souligner, c'est l'importance des conifères
'Jardins d'hiver' est le troisième et dernier livre d'une trilogie sur les écorces. Il est donc normal que l'accent soit tout spécialement donné aux arbres et arbustes dotés de cette qualité décorative.
Mais Cédric nous donne à comprendre, que ces éléments sont encore mieux mis en valeur avec d'autres plantes, comme les graminées, les bruyères, mais aussi les feuillages persistants dont les conifères de taillent la plus belle part.

La deuxième partie du livre est consacrée aux belles plantes d'hiver, en commençant par les écorces et bois colorés, mais on y parle aussi de floraisons, de fruits, de feuillages, de plumets ou d'ombelles séchées. Son approche des jardins d'hiver, en extérieur, est incontestablement bien fournie, riche d'exemples et de mises en situation.

Un jardin d'hiver est multiple, et sera d'autant plus beau, s'il est varié. Si les premiers jardins d'hiver étaient principalement de conifères, comme le raconte Cédric Pollet, les jardiniers ont bien compris, que les belles écorces pouvaient s'y démarquer d'avantage.

 

Ce que nous retenons

Si on suit l'évolution du jardin d'hiver depuis ces 30 dernières années, dans le livre, nous constatons que les français avaient d'abord, uniquement, retenu l'intérêt des belles écorces, en oubliant un peu, les plantes originaires de ces jardins: les conifères.
Nous sommes personnellement ravis, lorsque nous visitons l'Etang de Launay, que Jean Louis Dantec, dont le jardin a plus ou moins le même âge que le nôtre (quelques années de plus), utilise avec goût, et sans vraiment de retenue, les conifères.
Si l'histoire nous montre ces variations subtiles d'intérêt, nous sommes convaincus, aujourd'hui, que nous pouvons trouver le véritable équilibre, pour un jardin harmonieux et moins exclusif.

 

Petit bémol

Exclusivité franco-française.
Les nombreuses plantes citées dans l'ouvrage, sont assez compliquées à se procurer. Et surtout auprès des pépiniéristes cités en fin de l'ouvrage, qui ne sont, d'ailleurs que français. Les mordus le savent et sortent, des frontières pour aller dénicher les perles en Angleterre, en Belgique et aux Pay-Bas, principalement. Tous les propriétaires de ces jardins magnifiques le font, nous pouvons vous le certifier. C'est un peu dommage de taire l'information.
A noter, par exemple, que Stone Lane Gardens, cités et photographiés dans les jardins visités de l'ouvrage, est également une pépinière pointue dans les bouleaux à écorce, justement. Mais cela n'est pas précisé.

 

Conclusion

Cet ouvrage est un véritable bijou, un must-have incontestable de votre bibliothèque. Il est truffé d'informations, d'histoires touchantes, d'exemples magnifiques et surtout d'images sensibles et justes.
Mais il faut aussi pouvoir le lire entre les lignes, car il recèle d'innombrables trésors tus.